> >
 
 


 
24-01-2012, 08:29 PM   : 1
:
:
 

: May 2009
: 931
: 66 [+]
: 0.02
: [+]
 



:
:

:
Dtruire tau pour combattre la maladie dAlzheimer ?

ACTUALITÉS | 24/01/2012 | Ragir cet article | < Prcdent
NEUROSCIENCES
Dtruire tau pour combattre la maladie d'Alzheimer ?
Des neurobiologistes franais ont trouv une protine naturelle qui, dans les neurones, interagit avec la protine tau. Avec cette nouvelle arme, ils esprent combattre les protines tau anormales dans la maladie d'Alzheimer.
Bndicte Salthun-Lassalle

Delphine Bailly
Des buissons de protines tau anormales s'accumulent dans les neurones, formant une lsion de la maladie d'Alzheimer et des tauopathies. Les protines tau normales s'associent aux microtubules et les stabilisent. Quand elles sont anormales, elles ne sont plus disponibles pour stabiliser les microtubules, ce qui perturberait le fonctionnement des neurones.
Pour en savoir plus
J. Giustiniani et al., Decrease of the immunophilin FKBP52 accumulation in human brains of Alzheimer's disease and FTDP-17, Journal of Alzheimers Disease, en ligne le 10 janvier 2012.
Dossier La maladie d'Alzheimer, Cerveau & Psycho n 26, mars-avril 2008.
L'auteur
Bndicte Salthun-Lassalle est journaliste Pour la Science et Cerveau & Psycho.
La protine tau est prsente dans de nombreuses cellules de l'organisme notamment les neurones. Quand elle est anormale, elle provoque un dysfonctionnement des neurones et de leurs connexions, ce qui engendre des dmences nommes tauopathies. La maladie d'Alzheimer est la plus frquente de ces tauopathies. Pourra-t-on dtruire la protine tau anormale, pour protger les neurones ? En 2010, Étienne-Émile Baulieu et ses collgues, de l'Institut Baulieu Paris, ont dcouvert une protine, FKBP52, qui se lie la protine tau. Ils montrent aujourd'hui que cette protine est absente du cerveau de patients dcds d'une tauopathie. Pourrait-on en faire une arme contre les protines tau anormales ?
La protine tau (tubulin associated unit) participe la stabilit des neurones, leur fonctionnement et leur entretien en interagissant avec des filaments cellulaires nomms microtubules (constitus de tubuline). Quand la protine tau est anormale, elle s'agrge et forme des buissons dans les neurones. Ces agrgats sont-ils toxiques pour les neurones ? Est-ce plutt l'absence de protine tau normale ? On l'ignore, mais toujours est-il que la protine tau ne remplirait plus ses fonctions et provoquerait, par un mcanisme lucider, un dysfonctionnement, voire la mort, des neurones.
Les tauopathies, pathologies caractrises par une accumulation de protines tau anormales, sont souvent des dmences qui se dveloppent avec l'ge, la progression de la dmence tant acclre par l'accumulation de la protine tau anormale dans les neurones. La maladie d'Alzheimer est la tauopathie la plus frquente. Les neurones des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer prsentent la fois des buissons de protines tau anormales (qui portent alors de nombreux groupes phosphoryls, mais ne sont pas mutes) et des plaques dites amylodes. Or on ignore si l'une de ces deux anomalies provoque l'apparition de l'autre et engendre la dgnrescence des neurones et la maladie. La plupart des quipes de recherche tudient les plaques amylodes dans l'espoir de les dtruire et de prserver les neurones. Quoi qu'il en soit, les plaques amylodes seules ne suffisent pas provoquer une dmence, et tous les traitements visant liminer ces plaques se sont rvls inefficaces pour l'instant. Alors pourquoi ne pas s'intresser la protine tau anormale ?
C'est la stratgie originale qu'ont dvelopp É.-É. Baulieu et son quipe, d'autant que les autres tauopathies prsentent seulement des anomalies de la protine tau (sans plaques amylodes). Ainsi, en 2010, ils ont dcouvert un partenaire de la protine tau normale dans les neurones : la protine FKBP52. Cette protine, abondante dans le cerveau, s'oppose l'accumulation des protines tau anormales dans des cellules en culture, et elle en diminue l'effet toxique vis--vis des neurones. En outre, elle est toujours lie la protine tau normale dans des neurones sains et elle interagirait aussi (d'une faon qui reste dterminer) avec la protine tau anormale.
É.-É. Baulieu et ses collgues ont montr dsormais que la protine FKBP52 n'est plus prsente dans le cerveau de patients dcds d'une tauopathie, y compris d'une maladie d'Alzheimer, alors qu'elle l'est dans les neurones de personnes dcdes d'une autre maladie. Et moins cette protine est exprime, plus les neurones contiennent de protines tau anormales. Le prcurseur de la protine FKBP52 dans les neurones l'ARN messager existe toujours dans le cerveau des patients Alzheimer; par consquent, il reste comprendre pourquoi la protine disparat.
Ds lors, la protine FKBP52 participerait au fonctionnement normal de la protine tau. Les neuroscientifiques prvoient dsormais plusieurs stratgies. Ils voudraient dvelopper un test pour prdire l'apparition d'une tauopathie : une diminution de la prsence de FKBP52 dans le liquide cphalo-rachidien de patients, voire dans leur sang, permettrait-elle d'anticiper le dveloppement d'une tauopathie ? En outre, chez les poissons zbres, ils tudient comment l'absence de FKPB52 perturbe le systme nerveux : la mort des neurones serait provoque non seulement par la protine tau anormale, mais aussi par une absence de FKBP52. Enfin, ils examinent par rsonance magntique nuclaire les interactions de cette protine avec les protines tau normales et anormales, et cherchent ainsi des molcules susceptibles de rguler l'expression de FKBP52, une arme qui pourrait dtruire les protines tau anormales.
Bien sr, des annes de recherche scientifique seront ncessaires pour comprendre comment FKBP52 rgule les protines tau, d'autant que d'autres protines interagissent peut-tre avec tau et qu'on ignore les consquences d'une modification de l'expression de FKBP52 sur le fonctionnement normal des autres cellules de l'organisme et du cerveau.












:


, Ͽ

     

()

(Tags)
combattre, dtruire, dalzheimer, maladie, pour

« | »



free counters

05:58 PM.

- -

Powered by vBulletin® Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd.

: